Actualités du Monde

Astuces et idées du Net

Home » Devenir autoentrepreneur est tout ce qu’il y a de plus simple

Devenir autoentrepreneur est tout ce qu’il y a de plus simple

Les charges à payer de l’autoentrepreneur sont nombreuses et peuvent devenir vraiment embarrassants. Le statut d’autoentrepreneur bénéficie des démarches administratives les plus simples, ce qui en fait sa particularité.

Des démarches administratives simplifiées

Obtenir la simplification des démarches administratives est l’une des raisons pour laquelle le statut d’autoentrepreneur est demandé. Que ce soit pour la création, la modification ou la cessation d’activité de l’entreprise, cette forme juridique répond parfaitement aux attentes des travailleurs indépendants. Les démarches de création autoentrepreneur peuvent se faire gratuitement sur les sites officiels, une étape facile pour devenir autoentrepreneur.

La comptabilité limitée et allégée

Le statut autoentrepreneur est particulier, la comptabilité allégée est le principal avantage. Pas besoin d’être comptable, fournir un bilan compliqué, ni d’autre état financier incompréhensible, en matière d’obligations comptables, vous devez avoir un compte bancaire dédié à l’activité, produire des factures, la tenue d’un livre de recettes et d’un registre des achats pour certaines activités.

L’exonération de TVA en autoentreprise

En tant que microentreprise, pas de TVA à facturer à votre client et pas de déclarations de TVA, car les auto-entrepreneurs bénéficient du dispositif de « franchise en base de TVA ». Encore mieux, il y a possibilité de proposer des prix moins élevés que les concurrents. Cette exonération est permise à condition de ne pas dépasser les seuils de franchise en base de TVA.

Une méthode de calcul et de paiement simplifiée

Les autoentrepreneurs peuvent bénéficier du régime micro-social qui implique des méthodes de calcul, de déclaration et de paiement des cotisations sociales simplifiés. Les déclarations du chiffre d’affaires se font sur le site de l’URSSAF. Vous devez payer chaque mois (ou trimestre), les cotisations dues pour le mois (ou trimestre) précédent.

L’exonération partielle de cotisations sociales

Le statut d’autoentrepreneur bénéficie d’abattement partiel de cotisations sociales. Cette exonération concerne la première année d’exercice de l’activité. Le taux de charges sociales autoentrepreneur change selon la nature de l’activité. Peu importe votre activité, prestations d’hébergement, prestation de services commerciale ou artisanale, les activités de ventes et assimilées, les taux de cotisations sociales ne sont pas les mêmes.

Le VFL

Le statut d’autoentrepreneur permet de choisir pour le Versement Fiscal Libératoire de l’impôt sur le revenu. À régler auprès de l’Urssaf, cette option permet de payer en un seul versement, l’impôt dû pour l’activité en même temps que les cotisations sociales. En gros, l’avantage du versement libératoire Auto-entrepreneur est de réduire le montant de son impôt autoentrepreneur lorsque l’on est imposable et de simplifier le paiement de l’impôt en le lissant sur l’année.

administrator

Revenir en haut de page